Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi je suis pas bouddhiste

18 Janvier 2013 Publié dans #religion, #psychologie

 

Qui était  le bouddha ?

C'était un prince indien qui avait la possibilité de pratiquer sans contraintes toutes les jouissances de la vie, et qui l'a fait. Puis un jour, il a décidé qu'il n'y avait là rien de bon et a fait très exactement la même chose (c'était ce qu'il savait faire, son éducation profonde) mais en sens inverse : il est passé de l'extrême liberté à l'extrême dépendance..(L'article sur les sectes de Sciences et Avenir explique ça, sucintement, mais très bien). Croyant que c'était son choix (on commence à savoir ce qu'il en est), il prétend avoir ainsi trouvé son bonheur. Pourquoi pas 

Mais si son bonheur n'est pas dans l'extrême liberté, comment peut-il être dans son inverse ? 

Ensuite, on prétend que s'il a ainsi trouvé son bonheur, tout un chacun peut également trouver le même bonheur. Est-ce possible si on n'a pas suivi le même parcours ?  Serait-ce possible,si on avait suivi le même parcours ? Je pense que la simple observation doit nous faire répondre non

Mais,

on peut, en s'y prenant "bien", profitant de la période de confiance aveugle que l'enfant voue à ceux qu'il aime, lui faire croire que s'il avait aussi salaud que le Bouddah jeune, il serait aussi heureux que le Bouddah éveillé. On peut, contre toute évidence, "l'obliger" à croire ce genre de choses. C'est ainsi que Pavlov névrosait ses chiens

Donc : le Bouddah ést né "béni des dieux". Pour diveres raisons, il a tourné le dos aux dons de son dieu. C'est alors qu'il affirme qu'il a trouvé la voie vers son dieu. C'est ainsi que naissent les religions à vérité révélée

Mais quelle vérité ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article